À PROPOS

Les informations que vous trouverez ici ne sont probablement pas objectives. L’objectivité dans le journalisme n’existe pas. Dès l’instant où l’on décide de raconter une histoire, celle-ci se trouvera inévitablement déformée par notre subjectivité. Une subjectivité que je préfère assumer à travers l’utilisation ponctuelle de la première personne, dans ce texte comme dans mes articles. 

Cela-dit, je précise que l’intention n’est pas de donner mon opinion sur les faits mais simplement d’aller les chercher en personne et de les raconter le plus fidèlement, le plus honnêtement possible. 

Je m’appelle Clément, génération 92, je suis né à Paris, j’ai grandi à Rome et ai étudié les sciences politiques à Bruxelles. Si je devais résumer mes convictions en quelques mots, je dirais simplement que je crois en l’intelligence collective, en l’importance du dialogue et en la force de l’amour. Si je devais expliquer pourquoi le journalisme, je citerais un proverbe berbère repris par Nessbeal dans le morceau « La Liste » avec son groupe Dicidens : « Plutôt qu’un mensonge qui arrange, mieux vaut une vérité qui dérange »

Je pars donc à la recherche d’un groupe, d’un individu, d’un phénomène où même d’une idée qui nous permettrait d’en apprendre un peu plus sur notre environnement social et politique. Je m’applique à ne pas apporter que des mauvaises nouvelles et tente d’ajouter une note positive dans mes articles afin de ne pas se laisser submerger par la grisaille de notre époque et de notre région parisienne.

Si la démarche vous parle et les articles vous plaisent, suivez La Eiffel sur les réseaux sociaux et partagez-la autour de vous.

Si vous voulez participer à ce projet par l’écriture, la photographie, le dessin, la production audio, vidéo, web ou d’une quelconque autre manière, contactez-moi, je serais heureux que ce site devienne une plateforme collaborative plutôt qu’un simple blog. 

Au plaisir d’échanger,

Clément